BN3

BN3

Membres

visiteurs

11/11/2014

*L'Amour en France.....



 un ticket pour le Passé.....

Le passé doit être pour chacun d'entre nous une instruction continuelle.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Mystères (1834)



"Le chasseur français"


*Depuis sa naissance, en 1885," Le Chasseur Français" a tissé à

travers ses célèbres petites annonces une relation très

intime avec les Françaises et les Français. 




Précurseur des sites de rencontres, le magazine a été élu au fil des ans par

450 000 annonceuses et annonceurs, qui lui ont confié en quelques lignes

une part essentielle de leur destin.





La lecture attentive de ces petits mots d'espérance montre



que, du polytechnicien à l'agriculteur, du médecin à l'avocat,




de l'ouvrier au notaire, 




"Le Chasseur Français" a conquis la confiance




de ses lecteurs et lectrices sans distinction












 extraits:





« Marquis, grand nom historique, épouserait demoiselle ou veuve ayant grande fortune », écrit sans détour ce trentenaire en 1902. 





*****************



« Célibataire rentier, 38 ans, désire connaître célibataire, même âge, rentes, pour vivre ensemble, frais communs. On ne s’ennuiera pas », promet-il.



Quand arrive la guerre de 14-18, le Chasseur français cesse de paraître. 

Il retrouve ses lecteurs en 1919. 



Les petites annonces sont alors le reflet de cette France qui a perdu 1,4 million d'hommes dans la tourmente et qui compte des dizaines de milliers de mutilés.

extraits:

*« Grand cœur, officier défiguré, correspondrait personne douce »…

*« Mutilé de guerre, 27 ans, 2 760 francs pension, épouserait fille-mère, ayant fortune ».  












 Au XIXe siècle, on cherche d'abord

un bon parti puis, au fil des ans,

 Cupidon

s'installe dans les annonces, qui retracent

la lente évolution de nos moeurs et


de notre conception de la vie maritale.


Un témoignage toujours émouvant,


souvent savoureux et

parfois même croustillant















De l'histoire de la vie de couple...





*source:ici

*source: ici

*photos 
************************************


Une petite découverte que je tenais 

absolument à partager avec vous......










Merci infiniment à toutes celles

 et

 ceux qui sont montés à bord de mon train.... 


-----Bisous tout plein----
NELINHA

************************************

30 commentaires:

  1. Ah c'est bien Nélinha avant le départ du train tu t'es arrêtée au kiosque à journaux et tu as fait de belles emplettes. Ainsi nous allons avoir de quoi lire, papoter,commenter,partager pendant le trajet . Comme ce voyage va être agréable !
    Beau travail d'imagination, de recherches pour ce billet original, intéressant, amusant.
    Bisousbisous

    RépondreSupprimer
  2. UN BIEN JOLI POST, J'ADORE LE TEMPS PASSÉ ET J'AIME BIEN TOUTES CES IMAGES ANCIENES, COMME D'HABITUDE TON ARTICLE EST BIEN JOLI, JE PREND VOLONTIÈRE CE TRAIN AVEC TOI
    GROS BISOUS MA NÉLINHA, PASSE UNE DOUCE SOIRÉE
    ROSA

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup d'originalité et d'humour dans ce beau billet extrêmement bien documenté et auquel tu as du consacrer beaucoup de temps!
    Merci à toi !
    Bises
    Pascale

    RépondreSupprimer
  4. Tout d’abord, je te remercie d’avoir inscrit mon petit bas de Noël dans ta liste de liens.
    Très jolie cette sérénade qui accompagne à merveille ce ticket pour un aller vers le passé… un avant et un après-guerre très touchant.
    J’adore ces directions inattendues que tu nous offres avec beaucoup de douceur et de poésie. ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau billet, de magnifiques images!!! Bise et bon jeudi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir chère amie!

    Je viens de penser à toi, et te voilà, ton nouveau billet sur ma page. Toujours gracieuse, tu nous montres la beauté qui se trouve partout. BISOUS!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne pensais pas que le Chasseur Français était si vieux, grâce à toi j'apprends quelque chose ! Combien d'hommes et de femmes ont trouvé l'âme sœur, particulièrement après cette première guerre mondiale où tant d'hommes ne sont pas revenus, et où d'autres sont rentrés mais dans quel état ... Merci Nélinha pour ce joli billet !
    Très belle journée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  8. Excellent billet !!! Le chasseur français était effectivement une certaine institution... ! Merci pour cette piqure de rappel qui ne nous rajeunit pas... Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Une commémoration faite à ta manière ... j'adore ... la guerre reste en fond d'écran avec un retour à la vie en douceur et finalement l'amour de la vie pour finir par parler de l'amour tout court ... très subtil et très beau , merci ...

    RépondreSupprimer
  10. Encore merci pour ces beaux billets dont tu nous régale Le temps passé pour ces partages de qualité montre ta délicatesse et ton grand coeur. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. Un magnifique billet avec de très belles images :)
    Belle et douce journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Je ne savais pas que le Chasseur Français existait toujours! Il est vrai que je ne m'approche pas trop dans les kiosques du rayon chasse et pêche! Mais je vien d'aller voir sur internet et il existe bien toujours. Ce serait intéressant de comparer le style des petites annonces. Celles d'il y a cent ans sont un peu"intéressées" mais ont le mérite de la franchise. Merci pour ce voyage dans le temps!
    Grosses bises.

    RépondreSupprimer
  13. C'est magique ton billet, je ne connaissais pas les petites annonces du Chasseur français !!
    très émouvant, beaucoup d'émotions
    merci merci chère Nélinha :)
    Je t'embrasse bien fort
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  14. Très émouvantes, ces petites annonces. Merci Nélinha de nous replonger dans ce passé. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  15. Oh que c'est beau , ce retour dans le passé !!!!
    Bises, mach'

    RépondreSupprimer
  16. Je me souviens que mon grand-oncle lisait ce magazine... Cela me rappelle de bons souvenirs de famille !
    Tes billets sont toujours si joliment illustrés. Et celui que tu as fait sur le train est superbe : tes étiquettes-tickets sont ravissantes !
    Grosses bises à toi, Marie-Jo

    RépondreSupprimer
  17. Les valeurs du 19ème siècle et celles de notre époque n'ont plus grand chose en commun bien souvent et cela me fait bondir quelquefois mais bon ...Il faut faire avec ...
    Quand "Au chasseur français " j'ai une personne dans ma famille qui y est abonné depuis ...toujours , ce doit être une institution de famille !
    Un billet bien intéressant et joliment illustré, merci à toi!
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  18. Y'en a quand même qui ne manquait pas d'air!!! LOL
    Très comique quand même ces petites annonces! Merci pour le partage!
    Je te fais des gros bisous!
    Lali

    RépondreSupprimer
  19. hello
    en ce moment tu peux écouter sur France Culture une émissio sur la guerre de 14 18
    à çh le matin , cette semaine justement c'est sur les courriers échangés entre les soldats , leurs fiancées , la famille
    la semaine dernière c'était sur les fusillés qui ne voulaient plus aller au front
    les détailles sont scandaleux
    bonne nuit
    tendresse
    edith (iris)

    RépondreSupprimer
  20. Je me souviens sur la table chez mes grands parents il y avait le chasseur français!
    Merci pour ce retour en arrière où je me suis retrouvée chez papy et mamy.
    Tes billets sont toujours des merveilles, des petites douceurs que nous savourons avec lenteur!!
    je t'embrasse douce soirée

    RépondreSupprimer
  21. J'ai de gros problèmes d'ordi, mais je vais peut être réussir quand même à te laisser un petit message sur ce magnifique billet qui nous ramène au temps des premières annonces matrimoniales ! Le chasseur français, un journal que je voyais dans la maison de vacances lorsque j'étais petite. Merci pour ce doux rappel ! Il est vrai que certaines annonces étaient vraiment insolites, voire osées pour leur époque.
    Une très douce soirée; Bisous
    Michèle

    RépondreSupprimer
  22. Merci Nélinha pour ce magnifique billet, j'en ai appris des choses avec ce billet. Gros bisous. Mimy

    RépondreSupprimer
  23. que de souvenirs ce chasseur français chez mes grand-parents!!
    plutot insolite les annonces!
    bisousss

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir
    Magnifique article!
    Heureuse que tu ai réussi à trouver comment mettre un commentaire.
    J'ai travailler dans un musée de la Guerre 14-18, j'ai été malade pendant tout le temps où j'ai travailler là-bas...Je sais pas si c'est à cause des photos qu'on voyait ou pour autre chose!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  25. Ah, les relations homme-femme ne sont pas toujours faciles! Tu nous en montres joliment l'évolution... Avec de bien belles photos et une douce musique. J'ai connu ce magazine il y a une trentaine d'années, je ne savais pas qu'il existait encore.
    Belle après midi, bisous
    Odile

    RépondreSupprimer
  26. J'ignorais que le chasseur français était l'un des ancêtres de nos sites de rencontres, je note toutefois que l'argent jouait déjà un rôle important... Merci pour ce joli billet
    À très bientôt
    Doux bisous

    RépondreSupprimer
  27. coucou
    rhoo,de sacrées annonces ,hihihi
    mimi la dame avec le scottish dans les bras
    bizzzzz

    RépondreSupprimer
  28. trop drôles ces annonces!! les temps ont bien changés, un bien joli billet illustrés de très belles images, bises Milouna56

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire et pour la visite...
Obrigada pelo seu comentário e pela visita...
Thank you for your comment and for the visit...

bisous tout plein

Nélinha

Vous aimez